Contrat d'autonomie

Publié le par ANDML

L'Etat a mis en place ce programme il y a un an. Il y consacrera 250 millions d'euros sur trois ans. Confiés à des Opérateurs privés de placement (OPP) titulaires du marché, il concerne 15 000 jeunes par an sur l'ensemble du territoire français. Une circulaire signée F Amara et L Wauquier parue le 2 septembre donne un premier bilan.


Fin août 2009, 22 500 contrats auraient dû être signés par les OPP, mais seulement la moitié de cet objectif a été atteint (la dispersion va de 77% dans l’Hérault à 43.6 % en Loire Atlanti-que).

Les ML et Pôle emploi ont orienté 43% des jeunes retenus par les OPP (10% en Hte Garonne, 91% en Seine et Marne) et le SPE a orienté plus de 50% des bénéficiaires dans 14 départe-ments sur 34. Dans 4 départements, la forte intervention du SPE permet un taux d’entrée en Contrat d’auto-nomie supérieur à la moyenne atteinte ailleurs, par les OPP.

Dans 8 départements, cette forte implication du SPE ne suffit même pas à ce que l’OPP attei-gne le taux atteint ailleurs par ses homologues, faute de recrutement direct de sa part.

Les jeunes signataires comptent 52% de non qualifiés (33% dans le Haut Rhin – 70% dans l’Oise). La part des femmes est de 41% (28% dans la Somme et l’Oise – 54% dans le Gard).

Sur 12 425 contrats signés depuis le début du programme, 7% ont eu une issue positive au 31 août 2009 (22% dans le Haut Rhin qui accueille peu de non qualifiés – 1% en Seine Saint De-nis qui accueille 63% de non qualifiés).

L’annonce d’un marché public intitulé « enquête devenir » ayant pour objet la réalisation d'une enquête téléphonique auprès de signataires d'un contrat d'autonomie a été publiée le 13 août 2009 par le Ministère du Travail, des Relations Sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville - DARES.

Prévue sur 28 mois, cette enquête devrait démarrer début décembre 2009.


>
Note d’analyse quantitative mensuelle sur le contrat d’autonomie - 2 sept 09

> Tableau départemental au 31 août

Publié dans Dispositifs

Commenter cet article